Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Au tour de Clo
  • : Décryptage humoristique (ou non) des choses de la vie, délires poétiques, réflexion et bonne humeur.
  • Contact

Recherche

Liens

17 décembre 2017 7 17 /12 /décembre /2017 21:43

Lors du dernier atelier d'écriture que j'ai animé, j'ai proposé un choix de photos à partir desquelles il fallait créer un texte. Je me suis également soumise à l'exercice à partir de l'image jointe. Temps imparti : 15 minutes.

 

Elle a ouvert la fenêtre. Il faisait bien trop chaud dans la chambre lambrissée. Il lui fallait de l'air, sentir le vent s'engouffrer entre les rideaux, apporter un peu de fraîcheur et de sérénité.

 

Oui, bien trop chaud. Bien trop sombre aussi. Elle avait soif de lumière et voulait que les yeux lui piquent, transpercés par les rayons d'un soleil qu'elle n'avait pas cherché pendant trop de temps.

 

Comment avait-elle pu rester ainsi enfermée des jours entiers, allongée sur ce lit aux draps fatigués ? A ne rien dire, à ne rien faire, à ne rien vouloir ? A compter parfois les lattes du parquet, les fissures du plafond, les franges de la lampe de chevet le plus souvent éteinte, les grains de poussière dormant sur les meubles inquiets ?

 

Elle se remémorait seulement une grande lassitude, dont elle avait oublié la cause. L'envie de s'effacer du monde, d'hiberner, de ne donner de signe de vie qu'à elle-même (et quelle vie ? une simple respiration la faisant alterner de l'état d'éveil au sommeil tranquille de celle qui ne désire rien).

 

Mais aujourd'hui elle a ouvert la fenêtre. Les gonds ont un peu résisté. Elle a écarté les volets, les plaquant consciencieusement contre les murs baignés de lumière. Le vent a décoiffé une de ses mèches. Le rideau a bougé tout doucement. Et tout était comme un lent réveil à la fin de l'hiver.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires