Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Au tour de Clo
  • : Décryptage humoristique (ou non) des choses de la vie, délires poétiques, réflexion et bonne humeur.
  • Contact

Recherche

Liens

10 juillet 2018 2 10 /07 /juillet /2018 20:22

Ils sont au désespoir, tous ces cœurs trop aimants,
Quand la flamm’ qui les brûle n’embrase que leurs yeux,
Et laisse indifférent l’objet de leur tourment,
Qu’ils remuent ciel et terre, qu’ils le crient en tout lieu.

 

« Les amours impossibles sont des douleurs sans fin »,
Sanglotait un glaçon amoureux d'un grille-pain.

 

Le gant de la main gauche préférant la main droite,
La soupe toute fumante mordue de la fourchette,
La conserve à languette lorgnant sur l’ouvre-boîte,
Le jardin bitumé adulant la binette :
Ces béguins se délitent, ils sont incompatibles.
Pourquoi donc Cupidon a-t-il raté sa cible ?

 

Couples sans avenir, duos mal assortis,
Pions sur le jeu d’échecs courtisant une reine.
Malheureux prétendants se heurtant au mépris :
Pourra-t-il, ce merlan, plaire à une baleine ?

 

« Jamais tu ne me vois malgré mes sacrifices ! »
Soufflait la gousse d’ail au tube de dentifrice.

 

On ne peut ignorer que les grandes passions
Représentent un danger pour ceux qui s’y adonnent.
« La méfiance est de mise », soupirent avec raison
Les vénéneuses baies des belles belladones,
Le cactus entiché d’un ballon de baudruche
Et le Parkinsonien épris d’un œuf d'autruche.

 

L’eau de rose quelquefois sent vraiment le sapin.
Deux trois horribles drames se sont déjà produits.
Le fusil d’un chasseur aimait trop un lapin…
Un klaxon, adorant le silence, l’a détruit !
Une ampoule, désirant l’immense obscurité,
L’a faite disparaître quand elle s’est déclarée…

 

Et la brosse à cheveux se pâmant pour un chauve…
Et le marteau toqué d’une fin’ porcelaine…
Pour ces infortunés, point de secrets d’alcôve,
Point de liesse ni d’extase pour ces âmes en peine.

 

Et seul de temps en temps s’étire le long regret
Des amours misérables de ces tristes objets.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires