Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Au tour de Clo
  • : Décryptage humoristique (ou non) des choses de la vie, délires poétiques, réflexion et bonne humeur.
  • Contact

Recherche

Liens

23 août 2018 4 23 /08 /août /2018 08:47

 

 

Bien sûr, les façades n'exposent que la surface.

C'est même ainsi qu'elles se définissent.

 

Elles ne montrent rien de la profondeur de l'existence,

Rien des mouvements qui la traversent,

Rien de l'onde vivante qui la porte.

 

On aurait tort de croire que tout est immobile à l'intérieur

Sous prétexte que rien ne s'agite à l'extérieur.

 

Les façades sont des lacs,

À la fois miroirs et coffres au trésor,

Masques et écrins,

Semblables à ces êtres immobiles

Que des milliers d'idées parcourent

Et dont on ne devine rien.

 

Pêcheur patient,

Statue vivante,

Tu restes sur la rive.

 

Les passants te croisent et ne te voient pas.

 

 

(© Clotilde de Brito 2018 - tous droits réservés)

Partager cet article
Repost0

commentaires