Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Au tour de Clo
  • : Décryptage humoristique (ou non) des choses de la vie, délires poétiques, réflexion et bonne humeur.
  • Contact

Recherche

Liens

28 mai 2019 2 28 /05 /mai /2019 15:56

poème écrit à partir de fragments griffonnés lors d'une visite d'exposition

 

 

 

Doigts gourds, tête lourde,
Liqueur ambre dans le verre à pied.

Immobile lépidoptère épinglé

Aux regards lapidés.

Vois... vois toutes ces pierres

Entassées dans mes pupilles !

 

Loin du feu dévorant des corps,

Face à la fin des illusions,

Briser les chaînes

Ou courber l'échine...
Et que nos maisons s'effondrent
Sans raison ni foudre !


Hurler dans l'indifférence
Ou résoudre

L'énigme des natures mortes

Aux pivoines écœurantes.


Un matelas à même le sol

Guette les  traces de peinture au plafond.

L’ampoule pâle et fatiguée se lasse

De nos guerres intérieures,

De nos champs de bataille dévastés

Où agonisent les rêves d’hier.

Paupière mi-close, œil blasé,
Instant lourd d'ennui mauve.

Dormir dans l'ombrelle des méduses

Qui trépignent et étreignent les galops du cœur.

Un mouvement de danse triste
S'imprime dans les épaules

En soubresauts trop sucrés,

Mémoire des coupes de vin doux.


Sur un bout de miroir brisé,

Le cadavre sans sépulture de nos soupirs.

Partager cet article
Repost0

commentaires