Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Au tour de Clo
  • : Décryptage humoristique (ou non) des choses de la vie, délires poétiques, réflexion et bonne humeur.
  • Contact

Recherche

Liens

15 août 2020 6 15 /08 /août /2020 20:04

Douze saules pleureurs déversent leur chagrin
Dans l’onde d’un ruisseau qui roule, consciencieux.
Toujours suivant son lit, le ru chante sans fin :
« Deux saules pour un if si tel est mon destin. »

Moralité :
Il sait qu’il faut imaginer six ifs heureux.

Partager cet article
Repost0

commentaires