Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Au tour de Clo
  • : Décryptage humoristique (ou non) des choses de la vie, délires poétiques, réflexion et bonne humeur.
  • Contact

Recherche

Liens

25 novembre 2020 3 25 /11 /novembre /2020 18:55

Que de pages tournées,

Et que d’eau a coulé

Sous les ponts de silence...

Que de chagrins passés

Sous mes ailes blessées

Aux poignards de l’enfance...

A-t-on jamais appris

À se défaire des plis,

Des nœuds, des habitudes ?

A-t-on jamais grandi

En se demandant si

Tout n’est qu’un interlude ?

 

 

Je voudrais saisir les sabliers,

Les renverser, les mettre à terre,

M’enfouir la tête la première

Dans l'odeur de son tablier.

Je voudrais briser les semaines

Et retrouver dans mes déserts

Des réponses en grains de poussière

Pour ne plus fuir à perdre haleine.

 

 

Dans ma tête penchée

Un soupir empêché

Se balance trop sage.

D'un air un peu fâché

Le miroir ébréché

Me renvoie dans ma cage.

Mes yeux n'ont pas vieilli,

Peut-être un peu plus gris,

Peut-être un peu absents.

Sur le fil du récit,

Funambule en sursis,

Je tisse des serments.

 

 

Je voudrais saisir les sabliers,

Les renverser, les mettre à terre,

M’enfouir la tête la première

Dans l'odeur de son tablier.

Je voudrais briser les semaines

Et retrouver dans mes déserts

Des réponses en grains de poussière

Pour ne plus fuir à perdre haleine.

 

 

Une enfant apparaît.

Je reconnais ses traits

Et son nez qui se trousse.

"Je sais ce que tu sais,

Je connais tes secrets.

Faut plus avoir la frousse."

C'est ma voix dans sa voix,

Mes larmes dans sa joie,

Mes deux mains qui se joignent.

La petite, c'est moi,

Le seul enfant qui soit

Qui reste et qui me soigne.

 

 

Je voudrais saisir les sabliers,

Les renverser, les mettre à terre,

M’enfouir la tête la première

Dans l'odeur de son tablier.

Je voudrais briser les semaines

Et retrouver dans mes déserts

Des réponses en grains de poussière

Pour ne plus fuir à perdre haleine.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires