Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Au tour de Clo
  • : Décryptage humoristique (ou non) des choses de la vie, délires poétiques, réflexion et bonne humeur.
  • Contact

Recherche

Liens

7 décembre 2020 1 07 /12 /décembre /2020 15:18

"Mais tu es complètement à côté de la plaque !" m'a-t-on dit un jour où je ne comprenais absolument rien à la conversation en cours. Apparemment il me manquait des "références", ou du "bon sens", ou de la "vivacité d'esprit"... Toutes ces choses qui caractérisent les gens qui ne sont pas à côté de la plaque. Ceux qui, par conséquent, sont sur la plaque. C'est d'une logique implacable : si on n'est pas à côté d'une plaque, on se trouve dessus (ou potentiellement dessous, pour qui exerce la profession d'égoutier).

 

Pour être entendu et respecté, mieux vaut se trouver sur la plaque, pas à côté. Seulement il faudrait savoir de quelle plaque il s'agit. Je ne voudrais pour rien au monde être sur la plaque de cuisson. De même, aucun moucheron n'ambitionne de terminer sa courte existence sur une plaque d'immatriculation. Un éminent spécialiste en odontologie peut éventuellement discourir sur la plaque dentaire, mais vous conviendrez que cela n'arrive pas tous les jours de parler de tartre à la crème des dentistes.

 

Pour faire mon intéressante, lorsque je me suis retrouvée en porte-à-faux, j'ai déclaré que nous étions tous sans exception sur une plaque tectonique et que je n'étais donc pas à côté de toutes les plaques. Ma réplique sur les plaques n'a pas eu l'air d'ébranler grand monde. Les regards posés sur moi étaient glaçants.

Mais cela ne me fait ni chaud ni froid d'être à côté de la plaque. Je le vis très bien. D'ailleurs, si c'est en-dehors du tableau qu'on voit le mieux le tableau, n'est-ce pas logiquement à côté de la plaque qu'on voit le mieux la plaque ? C'est tout de même moins inconfortable que de marcher à côté de ses pompes.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires