Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Au tour de Clo
  • : Décryptage humoristique (ou non) des choses de la vie, délires poétiques, réflexion et bonne humeur.
  • Contact

Recherche

Liens

6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 20:20

Sur le journal d'hier, j'ai pelé deux patates,

Epluché un navet deux poireaux un oignon,

Et j'ai continué mes gestes d'automate

A scalper mes légumes pour en faire un bouillon

 

C'est fou comme les infos paraissent dérisoires

Recouvertes de terre et de feuilles fânées !

J'emballe les malheurs et les petites histoires

Dans ma feuille de chou, tout est bon à jeter.

 

Il y a quelques rubriques que j'essaie d'épargner :

Les émissions télé et l'encart météo,

L'horoscope et les bons conseils du jardinier,

La page de ma commune quand il y a des photos.

 

Parfois mes yeux s'égarent sur un billet d'humeur,

Sur un putsch, sur un crime ou un vol de voiture,

Les yeux me piquent un peu et j'ignore si je pleure

Pour quelques échalotes ou car le monde est dur.

 

Avec les quelques feuilles qui survivent à ma soupe,

Ces rescapées d'un jour, tantôt je fais un feu

Qu'elles nourrissent trop vite, tantôt je les découpe,

Ou j'entoure un bouquet de roses ou d'iris bleus

 

Papier journal, oeuvre éphémère, à peine lue,

Déjà passée, les nouvelles courent et nous derrière,

A quoi bon se presser ? Tout fraîchement moulu,

Mon potage dans son bol redoute ma cuiller.

 

 

Partager cet article
Repost0
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 10:04

 

 

Les parenthèses

 

Je trace une majuscule

Pour commencer ma prose,

Puis je pose une virgule,

Histoire de faire une pause.

Plus tard je plante un point,

Pour dire que c'est la fin.

Mais s'il fait des petits,

L'histoire n'est pas finie.

 

La vie est comme un texte,

Elle doit être ponctuée,

Tout dépend du contexte

Où elle est constituée.

On a tort de penser

Que seuls les mots sont censés

Donner sens au récit :

Il y a le rythme aussi.

 

A chaque moment de doute

Un point d'interrogation,

Une surprise sur la route,

Un point d'exclamation.

Quand il faut s'expliquer :

Deux points ouvrez les guillemets.

Tout cela est fort basique,

Vous connaissez vos classiques...

 

 

Mais...

Moi je préfère les parenthèses,

Ces p'tits bouts de phrase qui veulent rien dire

Où je m'exprime, où je délire,

En digressions ou en fadaises.

On s'y sent parfois plus à l'aise

Que dans une phrase trop carrée,

Ah qu'il est bon de respirer

Entre les bras des parenthèses !

 

Moi je préfère les parenthèses,

Ces p'tits bouts de vie qui veulent rien dire

Où on s'exprime, où on délire,

En digressions ou en fadaises.

On s'y sent parfois plus à l'aise

Que dans une vie trop carrée,

Ah qu'il est bon de respirer

Entre les bras des parenthèses...

 

Partager cet article
Repost0
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 21:19

Crois-tu que nous pourrions, mon cher amour blessé,
Connaître d'autres jours, effacer nos erreurs
Et faire table rase des histoires passées ?
Crois-tu que nous pourrions ressusciter nos coeurs ?

 

Crois-tu que nous aussi savons nous recycler
Comme une feuille de papier, refaire page blanche,
Réinventer des mots doucement distillés,

Refaire le chemin, prendre notre revanche ?

 

Au final peu importe ce qu'il y avait d'écrit
Si le papier d'alors peut servir à nouveau

Et si l'on se pardonne sans se faire bourreau.

 

Si l'âme a la grandeur de céder à l'oubli,

Le papier redevient papier, cher ange aimé,

Et l'amour redevient amour, tout recyclé.

 

Partager cet article
Repost0
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 12:31

Depuis plusieurs jours, je dirais même deux trois semaines, les bulletins météorologiques à la radio (et sans doute à la télévision mais je ne regarde pas beaucoup la télévision) nous serinent avec les températures ressenties.

 

Bon. En effet, oui c'est vrai, il fait froid, très froid. De mon point de vue, trop froid : vivre en Bretagne depuis presque toujours a limité mon amplitude personnelle de confort thermique. Oui, en effet, l'humidité et les rafales de vent n'arrangent rien, et on se caille bien plus que si l'air était sec et calme.

 

Pourtant, parler de température ressentie, moi ça me gêne.

 

Ce n'est pas la notion de température ressentie que je discute ici, mais bien le terme. Je suis convaincue que des scientifiques éminents et très sérieux ont calculé un très éminent et sérieux indice permettant de dire que, si le thermomètre affiche -5°C, la température ressentie peut être de - 8°C ou de -17°C selon les conditions extérieures. C'est d'ailleurs très pratique, cela est fort utile pour savoir si les bottes fourrées, la doudoune, le bonnet et l'écharpe en laine seront de sortie, ou si je peux envisager de moins me couvrir.

 

Température ressentie... L'épithète choisie dans cette expression me chiffonne. Pour moi, "ressentie" apporte une notion de subjectivité impropre au domaine de l'information. En gros, ça ne veut rien dire ! Enfin, pour moi... Je ressens du froid, du grand froid, mais je ne dis pas "Ouh la ! j'ai bien un ressenti de -9°C !" Et puis ce qui est froid pour moi ne l'est peut-être pas pour d'autres ! Prenez un Sami, un Lapon, avec ses beaux vêtements traditionnels. Placez le dans un hiver à -10°C. A-t-il froid ? Et le froid qu'il ressent est-il le même que le mien ? Prenez un Breton, placez-le dans un été à 25°C... Il y a de grandes chances qu'il étouffe !

 

Non... on devrait utiliser le terme de "corrigée", la température corrigée comme on parle d'autres mesures corrigées : pression corrigée, calcémie corrigée, ou autre mesure de risque corrigée elle aussi. Ou un autre terme, "modulée ". Température modulée par l'humidité et les courants d'air, ou je ne sais quoi...

 

 

Parce que, dans ce cas, allons-y, laissons place à tous les débordements !

 

On pourrait parler d'ébriété ressentie. Lors d'un contrôle routier par exemple. "Euh, là monsieur vous avez 0.2 grammes d'alcool dans le sang, mais au niveau du ressenti je pense que vous êtes au-dessus de la norme, je vais devoir vous mettre une amende et retirer des points sur votre permis." L'inverse étant aussi possible: "Monsieur l'a... Monsieur l'agent... euh... madame la policière... Un gramme huit, oui ! Je veux bien, si vous le dites, je ne vais pas vous contredire... Mais au niveau de l'ébriété ressentie, je vous assure, Monsieur euh Madame l'agent, que je suis sobre comme un bébé !"

  

Et quid de la distance ressentie ? Pour moi le ressenti d'une distance c'est loin ou près. On est toujours trop loin de ceux qu'on aime et trop près d'une usine de retraitement des déchets. Et la vitesse ressentie ? Il y a une modulation au niveau du radar ?  Et le poids ressenti ? Et la taille ressentie ? On peut TOUT ressentir !!! EST-CE UNE RAISON POUR EN PARLER AU BULLETIN METEO ?!!??!

 

 

Si les infos étaient sur le même modèle que le bulletin météo que l'on entend actuellement, ils devraient faire un JT ressenti :

"Mesdames et messieurs bonjour.

Au sommaire de notre journal ressenti, la grogne ressentie des grévistes et l'incompréhension ressentie du patronat.

Un reportage sur l'efficacité ressentie des mesures gouvernementales.

La note d'électricité augmente-t-elle vraiment ? EDF propose une note d'électricité ressentie. Les contribuables ont peur de la ressentir passer.

Le hold up a mal tourné, selon le ressenti du restaurateur dépouillé ; il a très bien tourné, selon le ressenti des malfaiteurs qui ont emporté plus de 15000 euros

La bourse : un ressenti plutôt mitigé sur les places boursières européennes, mais un très bon ressenti aux Etats Unis..."

 

Et pour finir, bien sûr, le fameux bulletin météo !!! Avec ses fameuses températures ressenties !!!

 

Pfff, bon ben pour le coup, je me ressens un peu fatiguée de ce coup de gueule ressenti... Je vais me faire une bonne sieste et je me ressentirai mieux après !

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 10:38

Comme beaucoup de gens, Karl et Susanne se sont rencontrés en boîte.P2081952.JPG

NB : oui, Karl ressemble beaucoup à l'acteur qui joue dans "Omelette aux champignons"...

Partager cet article
Repost0
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 10:30

Au théâtre, il y a toujours un festival in, mais ne ratez pas le festival oeuf.

 

Venez applaudir :

 

" Les frères brouillés", un vaudeville délicieux, servi par un fabuleux duo comique

"Omelette aux champignons", un texte poignant sur la mixité sociale

"Sur le plat", une comédie frétillante

 festival-oeuf-2.JPG

 festival oeuf

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ne manquez pas la présence exceptionnelle de Dustin Oeuf'man ! Après une lecture l'année dernière du chef d'oeuvre de Stendhal,  "Le rouge et le noir", l'acteur nous fait découvrir cette fois "Le jaune et le blanc".

 

Les frères Bogdan'oeuf vous expliqueront la fabrication et l'utilisation du cocktail molot'oeuf.

 

Enfin,  les contes d'Oeufman, d'Oeufenbach, viendront clôturer le festival.

 

Bons spectacles !! 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 16:08

Dans un studio d'enregistrement : une voix œuf (pour le film "fais pas monter la mayonnaise")

 

               P2021937          P2021940           P2021945

 

  à suivre...

 

Partager cet article
Repost0
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 15:25

Les photos mettant en scène des œufs sont à la mode en ce moment. Je ne veux pas rester sur la touche. Voici ma contribution au thème, et quelques variations...

 

 

                                                                                         Sur un podium : le best œuf

le best oeuf

 

à suivre...

 

 

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 15:32

Avant que le bois se consume,

Avant que le feu ne s’éteigne,

Avant que ne glisse la brume,

Avant que la nuit ne déteigne,

 

J’aimerais faire danser l’aurore,

J’aim'rais faire swinguer le matin,

Faire un quadrille multicolore

Avec la rosée des jardins.

 

Avant que mes orteils se glacent,

Avant que ne chauffe mon sang,

Avant que mes rêves s’effacent,

Avant qu’arrive le printemps,

 

J’aim'rais marteler la bourrée

Avec le givre des carreaux,

L’aube glacée et la buée,

Qu'elle y trace des escargots.

 

Avant que mes dents se desserrent,

Avant que les frissons ne passent,

Avant que finisse le concert,

Avant que les oiseaux s’agacent,

 

J’aimerais tenter une mazurka,

Une gigue avec le point du jour,

Une gavotte, une polka.

L'hiver a des pas de velours.

 

Ainsi j'aurais moins froid un peu,

Ainsi j'aurais moins de regrets

A quitter mon lit délicieux

Qui garde en lui bien des secrets.

 

J'achèverais, car il est temps,

Le cours de ma chorégraphie

Dans la cuisine, café fumant,

Par une valse viennoise...rie.

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 09:04

bonne année 2012 !

 

http://www.dailymotion.com/video/xo61s7_voeux-2012_creation

 

 

Suite à un problème technique indépendant de ma volonté (ou de mes connaissances informatiques...), merci de bien vouloir copier coller l'adresse ci-dessus pour pouvoir voir la vidéo associée à ces voeux.

Partager cet article
Repost0