Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Au tour de Clo
  • : Décryptage humoristique (ou non) des choses de la vie, délires poétiques, réflexion et bonne humeur.
  • Contact

Recherche

Liens

Top articles

  • L'accent et le milieu (poème polysémique)

    13 septembre 2018 ( #Un grain de poésie )

    On dit qu'à certains accents, On reconnaît le milieu. On sait d'où viennent les gens À l’oreille, c’est prodigieux ! Si le ton se fait traînant, S'il est plus ou moins gracieux, S'il semble bougon et franc Ou carrément obséquieux, On sait qui on a devant...

  • La pêche et la sirène (poème polysémique)

    14 septembre 2018 ( #Un grain de poésie )

    Entendez-vous la sirène ? Elle a la voix qui s'ébrèche, Se débat à perdre haleine Prise dans un filet de pêche. Son chant clair comme fontaine A filé comme une seiche, Et par manque d'oxygène, Elle se meurt et se dessèche. Entendez-vous la sirène ? L'ambulance...

  • La mine et le motif (poème polysémique)

    14 septembre 2018 ( #Un grain de poésie )

    « Pourquoi donc faire cette mine ? Pour quelle raison, quel motif Se renverser la trombine Et prendre cet air plaintif ? Travailles-tu à la mine ? Ou sans arrêt tel Sisyphe ? En voilà un qui s'échine Dans un métier bien poussif !" "Tu déroules ta bobine...

  • La pupille et la règle (poème polysémique)

    14 septembre 2018 ( #Un grain de poésie )

    Un précepteur à l'œil d'aigle Veut transmettre à sa pupille La totalité des règles De l'usage de la cédille. L'enfant aux cheveux de seigle Préfère s'amuser aux billes Que faire des traits à la règle Sous le regard du gorille Dont la vision se dérègle,...

  • La raie et la mèche (poème polysémique)

    16 septembre 2018 ( #Un grain de poésie )

    La coiffeuse était revêche Et faisait ce qu'elle voulait : Dandys, dondons et filles sèches Emettaient bien des regrets Quand elle leur teignait des mèches Bleues et roses ou noir de jais, Quand elle leur rasait la pêche Du côté droit de la raie. La serveuse...

  • La côte et le bassin (poème polysémique)

    17 août 2018 ( #Un grain de poésie )

    Je me suis fêlé la côte Et déplacé le bassin, Mais tout ça est de ma faute, Je n'ai pas été malin, Car en séjour chez mes hôtes Dans un très charmant écrin, J'ai joué à l'aquanaute Et me suis brisé les reins. Comme leur villa sur la côte Possède un très...

  • Le souci et le charme (poème polysémique)

    21 août 2018 ( #Un grain de poésie )

    Quand nous avons du souci, Que nos yeux s'embuent de larmes, Que nous disons "C'est ainsi", Certains hommes y voient du charme. Pourtant c'est dans l'éclaircie Que nous déployons nos armes : L'astuce et la fantaisie, La musique et le vacarme. Jamais je...

  • Chers objets du désir

    10 juillet 2018 ( #Un grain de poésie )

    Ils sont au désespoir, tous ces cœurs trop aimants,Quand la flamm’ qui les brûle n’embrase que leurs yeux,Et laisse indifférent l’objet de leur tourment,Qu’ils remuent ciel et terre, qu’ils le crient en tout lieu. « Les amours impossibles sont des douleurs...

  • Vacance(s)

    02 juillet 2018 ( #Un grain de poésie )

    Le vol des hirondelles, le silence de l'horloge, une gorgée de café, La pente sage de la colline cédant à la métaphore du littoral, Les rides du rêveur glissant dans le linge de la parole, L'argile de la langue modelée de pudeur. D'autres gorgées de café,...

  • Fables express sentimentales

    09 juillet 2018 ( #Un grain de poésie )

    Si pour briser la glace entre deux inconnus, L’usage d’un pic semble être une approche adéquate, Je conseille pour ma part de goûter un grand cru : Le bon vin est vainqueur quand souvent le pic rate. ***** Une sage demoiselle que dix hommes courtisaient...

  • Voir au-delà

    12 juillet 2018 ( #Un grain de poésie )

    Quand je regarde la rivière,je vois bien plus que la rivière.Je remonte sa source, j’escorte ses poissons, je me laisse entraîner par sa fraîcheur et le bercement des algues ondulantes et plonge dans le fleuve qui la mène à la mer.Je suis le sable fin...

  • Fable express littéraire avec contrepèterie et sans forcément de césure à l'hémistiche...

    14 juillet 2018 ( #Un grain de poésie )

    Un bambin bigouden, du haut de son cheval, D'orgueil est tout bouffi. Son daron, ça l'agace ! Il lui dit : "Mon fils, descends de ton piédestal : De vous deux le plus beau est ton noble animal." Face à la vérité, on fixe ses godasses Et on ne peut répondre...

  • Ton oeil

    27 juillet 2018 ( #Un grain de poésie )

    Paupière plume Cils étoilés Sous lesquels se cache ton regard. Impressions imprécises, Les vagues passent sur ta rétine insulaire Et l'aile du sommeil doucement se retire. La lumière vient alors s'abriter dans l'éclat de ton œil. Je m'amuse à deviner,...

  • Matin de pluie

    29 juillet 2018 ( #Un grain de poésie )

    Rester là, sous l'averse, Avec pour seul bagage Cet air qui nous traverse, Avec pour seul voyage Le souffle régulier D'un matin sans envie, Immobiles et trempés, Et se savoir en vie. Respirer l'air de rien, De ce rien inodore, Invisible, incertain. Inventer...

  • Il est inutile

    30 mars 2018 ( #Un grain de poésie )

    Lors du dernier atelier d'écriture que j'ai animé, j'ai sélectionné 150 mots dans les poèmes de Fernando Pessoa. La consigne était d'en utiliser une dizaine. A chacun ensuite de les arranger comme il le souhaitait... Il est inutile de vouloir saisir la...

  • Une seconde

    20 février 2018 ( #Un grain de poésie )

    Texte issu de l'atelier d'écriture que j'ai animé en février. Thème de la consigne : "Je suis une seconde". Temps imparti : 15 minutes. Je suis une seconde. Le début d'un souffle. Une syllabe ou un mot. Trois points de suspension au coin d'une virgule....

  • Petite poésie de nuit

    22 décembre 2017 ( #Un grain de poésie )

    la nuit n'en finit pas de tomber dans un gouffre immense et dans cette délicieuse sensation de vertige elle y perd ses repères en oublie l'équilibre et moi je fonce à perdre haleine en cascades de rires les bras libres et ballants dans le bal ivre de...

  • Mal au vide (monologue de l'à-peu-près)

    12 décembre 2017 ( #Et pendant ce temps-là... )

    Parfois j'ai mal au vide. Là, en ce moment, j'ai un de ces maux de vide. Généralement ça arrive quand mon vide est trop plein, quand j'ai trop voulu le remplir, ou parfois quand il est vide de chez vide. Quand le vide gargouille, il faut voir de l'eau....

  • Nommer

    14 novembre 2017 ( #Un grain de poésie )

    Un enfant est mort. Un enfant de 3 ans est mort. Un enfant de 3 ans est mort noyé. Un enfant de 3 ans est mort noyé dans la mer Egée en tentant d'atteindre l'Europe. Vous seul savez si vous avez ressenti la même peine à chacune de ces phrases ou si votre...

  • Compter

    20 décembre 2017 ( #Un grain de poésie )

    je compte je compte je compte les secondes avant que le feu ne passe au vert les minutes dans les files d'attente avant d'arriver à la caisse ou au guichet je compte les heures avant que le jour ne décline les jours avant mes règles les mois avant mon...

  • Un trou

    21 novembre 2016 ( #Humeur )

    Trou dans la manche du pull.Brins de laine fatigués. Pantalon de survêt délavé. Semelle décollée d’une chaussure qui fait les cent pas trop souvent. Cheveux ternes, traits tirés, lèvres sans fard, paupières sans sommeil que la lumière du supermarché avale...

  • Madame Pauchard

    06 février 2016 ( #Humeur )

    Dans le lit d'à côté, Mme Pauchard mange sa compote. J'entends ses claquements de langue fatigués et consciencieux finir le petit pot qu'elle prend le temps de déguster. Comme elle a une angine, il n'y a que ça qui passe, elle a dit à l'infirmière. Je...

  • le chien

    13 février 2016 ( #Un grain de poésie )

    le chien de la veuve lui chauffe les pieds lui lèche les mains et souffle à son oreille il dort sur ses chaussons ou parfois dans le lit il ne sent pas très bon et alors ? peu importe c'est chaud ça fait du bien c'est comme un souvenir quand il bouge...

  • Estran

    26 février 2016 ( #Un grain de poésie )

    Le sable est sous mes pieds Le vent est dans ma tête Accrochées aux rochers Les vagues se répètent Se retirent et reviennent lécher la plage triste Et l’écume en dentelle fait le tour de la piste Des labyrinthes courent Tracés par les marées Le monde...

  • Monologue : Histoires de bureau

    08 mai 2016 ( #Et pendant ce temps-là... )

    Quand Valérie est là ça se passe bien. J'aime bien Valérie, on s'entend bien, on fait même du covoiturage de temps en temps, même si elle ne vit pas vraiment à côté de chez moi mais on s'entend bien alors ça ne me dérange pas de faire un petit détour....

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 > >>